Passer directement au contenu principal
Eglise protestante de Genève

Organisation

L’Église protestante de Genève s’organise autour d’un système dit ‘presbytéro-synodal’ hérité, dans ses grandes lignes, des préceptes que Calvin a mis en place au XVIe siècle. Ce système conçoit l’Église comme un corps formé de toutes celles et ceux qui la constituent, et considère que sa gestion est leur affaire commune.

Le système presbytéro-synodal ou Dieu comme seule autorité

Pour les réformés, « presbytère » signifie le conseil des anciens, qui est l’équivalent actuel du conseil de paroisse. Le « synode » se réfère quant à lui à l’Assemblée des délégués, ministres et laïques provenant des conseils paroissiaux. À Genève, le synode a pris le nom de Consistoire.

Ces deux collèges s’articulent selon des principes qui régissent les démocraties. Les conseils de paroisses sont élus par la base, c’est-à-dire les communautés locales, les paroisses ou ministères. Chaque communauté locale envoie des délégués au Consistoire, instance supra-paroissiale. La mission du Consistoire est de gérer les problèmes ne pouvant être traités au niveau local (doctrine, consécration des pasteurs…).

Le régime presbytéro-synodal permet donc une circulation du mode décisionnel. Il renvoie in fine à la seule autorité de Dieu.

Les autorités de l’Église

Les autorités de l’EPG sont de trois types : le Consistoire, les Conseils de paroisse et de ministère cantonal (parfois regroupés en Pôle ou en plate-forme), et la Compagnie des pasteurs et des diacres. Le Consistoire rassemble des délégués des autres lieux d’autorité.

L’autorité de l’Église s’exerce solidairement au sein de l’assemblée du Consistoire et au sein des Conseils.

Le Consistoire

Le Consistoire est constitué des représentants des paroisses, des ministères, pôles ou plateformes, de la Compagnie des pasteurs et des diacres, de la Faculté de théologie, du personnel administratif et technique, ainsi que des membres du Conseil du Consistoire. Sa mission principale est de « veiller à la proclamation de l’Évangile de Jésus-Christ et au maintien de l’unité de l’Église ».

Plus d’informations sur le Consistoire

La Compagnie des pasteurs et des diacres

La Compagnie des pasteurs et des diacres est l’autorité théologique de l’Église protestante de Genève. Elle réunit tous les ministres dans un but de formation permanente, de soutien mutuel et de réflexion sur des questions touchant l’exercice de la mission pastorale et la vie de l’Église.

Plus d’informations sur la Compagnie

Les conseils de paroisse et de ministère cantonal

Conseils de paroisse

Le conseil de paroisse est l’autorité responsable de la paroisse. Il se compose au minimum de cinq membres. Dans le cadre de sa mission, il collabore avec les ministres (pasteurs, diacres, chargés de ministère) à la proclamation de l’Évangile, veille avec eux à l’unité de la paroisse, représente cette dernière, gère ses biens et prépare ses assemblées générales.

La création des conseils de paroisse s’est inscrite dans le cadre du processus de démocratisation de l’institution ecclésiastique. Les paroisses ont commencé à être représentées au Consistoire par un délégué dès les années 40.

Conseils de ministère cantonal

Pendant la période de croissance et de développement des Trentes glorieuses (1945-1975), des tendances plus sociales sont apparues au sein de l’Église entraînant la création ou le renforcement de ministères tels que les aumôneries des prisons et des HUG, le Centre social protestant (CSP) ou encore l’Office protestant de consultations conjugales et familiales (OPCCF). Certains conseils de ces ministères de l’EPG, formés d’au minimum cinq personnes, sont eux aussi représentés au Consistoire.

Constitution et Règlements de l’EPG