L’Aumônerie œcuménique auprès des requérants d’asile (Agora) relaie l’appel de collègues romands et de partenaires. Le voici :

Appel de la société civile pour que les jeunes débouté.e.s de l’asile puissent poursuivre et achever leur formation

Depuis plusieurs mois, le cas de jeunes contraint-e-s d’interrompre leur formation suite à un refus de leur demande d’asile se multiplient. Malgré cette décision négative, la plupart de ces jeunes ne peuvent être renvoyé-e-s dans leur pays et se retrouveront des années durant à l’aide d’urgence, sans possibilité de se former. De plus en plus de jeunes migrant-e-s en cours de scolarité, dont des mineur-e-s, sont également touchés par ce phénomène.

De leur côté, les patron-ne-s qui les avaient engagé-e-s se retrouvent privé-e-s d’apprenti-e-s souvent très motivé-e-s et compétent-e-s, pour lesquels ils/elles s’étaient investi-e-s. Vous trouverez en pièce jointe des articles de presse relatant des témoignages de jeunes et de patrons touchés par cette situation ainsi que des émissions radio sur la problématique.

Très inquiètes, des familles de parrainages actives dans différents projets, notamment « 1 set de + à table » du SSI – Suisse, PAIRES, Action-parrainages, ont souhaité une mobilisation. 

Des Assises romandes sur le thème « jeunes migrant-e-s débouté-e-s privé-e-s de formation » ont été organisées à Lausanne le 2 février 2019. Elles ont réuni quelques 200 participant-e-s : patron-ne-s, jeunes, familles de parrainages, enseignant-e-s et professionnel-le-s du domaine. L’Assemblée réunie à cette occasion a rédigé à plusieurs voix l’appel susmentionné auquel vous êtes invité-e-s à vous joindre par une signature, en cliquant sur :

www.unapprentissage-unavenir.ch

Seules les informations souhaitées seront publiques (par exemple uniquement nom, prénom et canton). Nous vous encourageons toutefois à indiquer vos données. Elles permettront de visibiliser le réseau, mais aussi nos liens avec ces jeunes, dont les efforts pour se reconstruire après un parcours difficile sont considérables. 

Merci de signer et diffuser cet appel largement pour soutenir la poursuite et l’achèvement de la formation des jeunes débouté-e-s de l’asile, bagage et porte ouverte sur l’avenir!

Le Comité d’Appel (en cours de constitution) :

Daniel Traub, Aurelien Traub, Roberta Cecchetti, Max Hadorn, Elisa Banfi, Slim Bridji, Philippe Jaquier, Chiara Mari, Samuel Ricucci, Gazmend Nura, Carol Scheller, Alexandra Papastefanou, Raphael Favre, Beatrix Bender, Andréane Leclerq, Varina Dieperink, 

Et l’équipe d’organisation des Assises du 2 février : 

Antoinette Steiner (Actions-parrainages)
Alicia Haldemann, Elodie Antony et Martino Guzzardo (Service social international – Suisse)
Lauren Barras (Alliance pour les droits des enfants migrants – ADEM)