La Compagnie des pasteurs et des diacres est une pièce maîtresse dans l’organisation de l’Église protestante de Genève : elle réunit tous les ministres dans un but de formation permanente, de soutien mutuel et de réflexion sur des questions touchant l’exercice du ministère et la vie de l’Église.

Cette institution remonte à l’époque de Jean Calvin. « Pour conserver la pureté et la concorde de doctrine, tous les ministres doivent convenir ensemble d’un certain jour de la semaine pour avoir conférence des écritures dont nul n’est dispensé sans excuse », avait décrété le Réformateur.

La Compagnie des pasteurs et des diacres est présidée par un modérateur ou une modératrice qui la représente. Il/elle est également membre du Conseil du Consistoire (avec voix délibérative) et préside l’Assemblée de l’Eglise.

Issu des ordonnances ecclésiastiques de 1541, le rôle de modérateur ou modératrice est celui de ‘primus inter pares’ (‘premier parmi ses pairs’) ; il/elle veille, avec l’appui d’un Conseil, aux conditions d’exercice du ministère, dans ses dimensions collégiales et spirituelles.

La pasteure, Laurence Mottier, est l’actuelle modératrice de la Compagnie. Élue par ses pairs le 12 février 2021, elleest entrée en fonction le 25 juin 2021, pour une période de trois ans.

Dans le cadre de son rôle, elle est assistée par un conseilcomposé de huit membres, eux aussi élus par les membres de la Compagnie : Katharina Vollmer, Anne-Laurence Cornaz-Gudet, Georgette Gribi, Michel Schach, Etienne Jeanneret, Alexandre Winter, Nicolas Genequand, et Jérémy Dunon.