« ô !
Bonheurs de l’humain…
qui n’est pas allé… dans le projet des méchants ;
qui ne s’est pas tenu… sur le chemin des pécheurs ;
et qui ne s’est pas assis… sur le chemin des railleurs. » (Psaume 1,1)


Où est donc notre assise, dans l’existence ? Où trouvons-nous à la fois sens, refuge, régénération, paix ?

En ce monde tel qu’il est ! Là où il nous est donné d’être – de gré… ou de force !

Où trouver « cette nourriture qui demeure », comme l’affirme Jésus (Jean 6,27) ?
Autrement dit : où recevoir cette VIE sur laquelle la mort elle-même n’a pas d’emprise ?

Dès le premier mot de la première ligne du recueil de prières de la Bible, une saine réorientation du cœur nous est proposée, vers un chemin de vie praticable en tout temps. Comme si le Seigneur disait doucement à notre âme : « Et maintenant, décide-toi : où veux-tu aller ? » Car son projet pour notre être, et jusque dans l’incarnation de notre chair, est limpide : « Bonheurs, pour l’humain ! » ; « Bienheureux êtes-vous ! »proclame Jésus, « vous… qui pouvez reconnaître votre propre pauvreté, dans l’Esprit Saint » (Mt 5,3) Car dans cet état-là, nous ne pourrons plus croire en cette idée naïve de la liberté, qui fait dire « aujourd’hui nous irons ici, demain nous ferons cela…etc. » (cf. Jacques 4, 13-14 ; Luc 12,18).

Et peut-être que la vie de prière, dans tout son mystère, n’est pas autre chose que cette humilité-là : reconnaître – comme le fait Jésus lui-même ! – que « de moi-même, je ne peux rien ! » (Jenn 5,30).

Dès lors : où vais-je me tourner ? Le premier Psaume nous avertit des dangers, dans une logique de pèlerin : pour ce qui est du but, ne suis pas de projets qui portent atteinte à la VIE… Pour ce qui est du chemin, ne sors pas de la Voie qui t’a été révélée… Et si cela t’arrive – puisque cela arrive à tout le monde, et « plus de 7x » ! – ne t’installe pas dans le mépris de Dieu. Mais « reviens t’asseoir auprès de Lui », en toute humilité – là se donneront les dénouements dont tu as besoin, dans ton for intérieur.

***

Philippe Rohr, diacre & aumônier

3 mars 2022