EPG Info – Février 2018
(Consistoire des 30 novembre et 1er décembre 2018)

Les Eglises réformées de Suisse romande avaient la possibilité de se prononcer sur la formulation de la sixième demande du Notre Père, telle qu’introduite par la Conférence des évêques suisses « Ne nous laisse pas entrer en tentation » en lieu et place de « Ne nous soumets pas à la tentation ». L’Assemblée du Consistoire, après un débat nourri, a accepté le changement formulé ainsi : « En communion œcuménique, le Consistoire donne son assentiment à la formule « Ne nous laisse pas entrer en tentation », proposée pour la sixième demande du Notre Père et retenue pour les Eglises catholiques francophones ; il recommande aux paroisses et lieux d’Eglise d’utiliser cette nouvelle version. »