EPG Info – Février 2018
(Consistoire des 30 novembre et 1er décembre 2017)

L’Eglise protestante de Genève ouvre le débat sur la pastorale des nouvelles formes de vie en commun et en particulier sur la bénédiction des couples de même sexe.

Le Consistoire a décidé de faire un premier pas vers la mise en place d’une bénédiction ou d’un autre geste liturgique pour les couples de même sexe reconnus civilement. Mais ce sera sans précipitation et le cheminement ne s’arrêtera pas à la question des couples homosexuels, c’est la question générale de la pastorale auprès des nouvelles formes d’organisations conjugale et familiale qui sera posée.

Concrètement, les consistoriaux ont accepté à la quasi-unanimité d’une part que « seront posés des jalons pour une pastorale adaptée, élargie et assumée face aux nouvelles (re)compositions conjugales et familiales », et d’autre part que «la question d’une bénédiction et de gestes liturgiques pour les couples de même sexe reconnus civilement sera réouverte et discutée.»

En 1992, le Consistoire avait refusé la pratique des bénédictions pour les couples de même sexe ; en 2006, il avait renoncé à la réouverture du débat, qu’il n’estimait pas prioritaire. Le Conseil du Consistoire s’est engagé à fournir du matériau de réflexion, une procédure et un échéancier.