Genève, le 13 mars 2020

Jour après jour, veillant à nous inscrire dans la réalité des nouvelles et des recommandations des autorités, nous avons adopté des mesures proportionnées et prudentes.

Aujourd’hui, devant les décisions prises par le Conseil fédéral, nous devons préciser ainsi les choses.

A compter de ce jour, toute célébration avec du public ou activité ecclésiale de groupe est suspendue jusqu’à nouvel avis, y compris pour les activités pour les enfants et les jeunes (rencontres dans les locaux paroissiaux ou ailleurs, week-ends, camps, retraites). Nous devons également renoncer au culte à la cathédrale St Pierre, contrairement à ce que nous espérions encore jeudi.

Les mesures ci-dessus feront l’objet de réévaluation en fonction de l’évolution de la situation.

Nous encourageons toutes les paroisses qui le peuvent (courriel, streaming, visioconférence, groupe What’s app…) à proposer des alternatives (dominicales ou hebdomadaires) à cette suspension, selon les situations. Nous travaillons pour pouvoir proposer des cultes en ligne prochainement.

Dans le souci d’assurer le lien communautaire, nous ne pouvons qu’encourager les gens à faire preuve de créativité et de soin. Renvoyant chacun.e à sa responsabilité civique, nous encourageons effectivement ce qui sera possible dans le soin apporté les un.e.s aux autres. Le plus délicat, dans cette période, c’est l’isolement qui vient accentuer le sentiment d’esseulement que connaissent déjà celles et ceux qui sont fragilisés ou qui doivent être préservés. Si la visite à domicile n’est plus recommandable, sinon avec précaution, que les signes d’amitié communautaire puissent fleurir dans nos champs provisoirement délaissés mais sur lesquels continue de souffler l’Esprit du Seigneur.