Entre mémoire et oubli : retrouver la trace des oublié.e.s et faire chanter leurs voix
7 novembre 2021, 11h30-12h15, Mur des Réformateurs, Parc des Bastions

La traditionnelle cérémonie commémorative de la Réformation aura lieu ce dimanche 7 novembre, à 11h30, au Mur des Réformateurs, en présence des membres du Conseil du Consistoire.

 Elle aura pour thème : « Entre mémoire et oubli : retrouver la trace des oublié.e.s et faire chanter leurs voix ». Présidée par la pasteure Laurence Mottier, modératrice de la Compagnie des pasteurs et des diacres, la commémoration abordera les grandes absentes du Mur : les femmes des Réformateurs.

Idelette de Bure, épouse de Jean Calvin, Marie Torel, épouse de Guillaume Farel, Claudine Denosse, épouse de Théodore de Bèze, ou encore Margaret Knox, épouse de John Knox : qui sont-elles et où sont-elles ?  Femmes de l’ombre, dévouées à ces grands hommes qui ont mené la Réforme, elles n’apparaissent ni sur le Mur des Réformateurs, ni dans notre conscience collective de protestant.e.s ou de genevois.e.s.

 Laurence Mottier reviendra sur ces femmes oubliées de la Réforme, leur contribution à cette dernière ainsi que le rôle joué par le mouvement réformateur dans leur émancipation.

 Les chants Gospel de la chorale « Gospel connecté » (legospelconnecte.com), dirigée par Hans-Edouard Edmond, feront écho à cet « oubli » historique. Ils seront un appel à rendre visible et audible celles et ceux qui sont passé.e.s inaperçu.e.s.

 Si vous ne souhaitez ou ne pouvez pas vous déplacer à l’occasion de cette commémoration, un enregistrement vidéo de la célébration sera disponible sur la chaîne YouTube de l’Eglise protestante de Genève à partir de dimanche soir :  www.youtube.com/channel/UCC2BMFx380f9iMiLwm4-htw


Collecte du culte de la Réformation : l’Église évangélique réformée de Suisse (EERS) a annoncé que la collecte nationale des cultes de la Réformation serait destinée à la restauration et à la rénovation du temple genevois de la Fusterie, premier temple protestant construit à l’intérieur des murs de la ville, en 1715, par et pour des réfugiés huguenots au moment de la révocation de l’Édit de Nantes. Plus d’information sur la collecte : www.evref.ch/wp-content/uploads/2021/06/flyerA4_2021-11-07_reformationskollekte_f.pdf