Crédit photo : Aurélien Fontanet

Depuis plusieurs années, le temple de la Servette devient un lieu d’accueil et de refuge pour des personnes sans domicile fixe durant la période hivernale. Ce « sleep-in » nommé Abri Colibri a ouvert ses portes le 14 décembre 2021 et accueillera, a priori, des personnes précarisées jusqu’au 13 mars 2022. Jusqu’à 75 personnes se sont partagé les lieux les nuits de grande affluence…

Les lits de camp ont été installés dans les moindres recoins du temple, entre les bancs pour se conformer aux distances préconisées pour lutter contre le COVID. Dispositif conçu pour 27 personnes, avec la possibilité de l’étendre à 35 maximum, l’Abri Colibri a ouvert ses portes à plus du double de bénéficiaires certaines nuits (de 19h à 8h). La jauge a ensuite été diminuée afin de respecter les mesures sanitaires et pour assurer la sécurité de tous. Un véritable crève-cœur pour l’association « La Caravane Sans Frontières » qui le gère puisque les personnes refusées sont souvent condamnées à passer la nuit au froid.

L’Église protestante de Genève met son lieu de culte à disposition gracieusement. Lorsqu’elle prévoit d’utiliser son temple, par exemple pour les séances mensuelles de catéchisme, les célébrations ou certaines rencontres, les lits de camp sont pliés et déplacés, l’espace est désinfecté. La grande salle a exceptionnellement été prêtée à l’Abri Colibri pour Noël et pour la soirée du Nouvel An.

La cohabitation entre les sans-abri et les paroissiens de la Servette ne pose pas de problème. « En principe, tout se passe bien. Cela fait déjà plusieurs années, alors tout le monde est habitué. La propreté, primordiale pour les autres utilisateurs du temple et de la grande salle, est assurée », confirme la secrétaire de la paroisse, Nathalie Berset.

Deux containers de WC et de douches ont été installés à l’extérieur par La Caravane Sans Frontières. L’accueil ayant été doublé par rapport à la capacité prévue au départ, l’association est à la recherche de financement pour pouvoir assurer cet accueil jusqu’à la mi-mars (csf-ge.ch).