EPG Info – Octobre 2017
(Consistoire des 21 et 22 septembre 2017)

Le contexte économique de l’Eglise a passablement changé durant ces dernières années. L’EPG a notamment décidé d’un plan de redressement qui ferme les opportunités d’engagements. En effet, le Consistoire a voté une Eglise à 40 postes ministériels équivalents plein temps (EPT). L’ancien processus de repourvue des postes devait être mis à jour afin de prendre en compte ces nouvelles contraintes.

Le Conseil du Consistoire et la Direction ont fait le point sur ce processus de repourvue. Les résultats de cette évaluation furent présentés à l’Assemblée vendredi soir par Michel

Chatelain, responsable des ressources humaines.

Le processus a souffert des difficultés évidentes liées au contexte financier, notamment l’impossibilité de pouvoir répondre positivement à toutes les demandes de postes ministériels dans les régions. La direction et le Conseil du Consistoire en partenariat avec les ministres et les Régions ont dû parfois combler un poste en créant un manque ailleurs. Cette période de transition est normal et juste, comme l’a soulevé un membre de l’Assemblée, et n’empêche pas de travailler mais nécessite une souplesse.

Michel Chatelain a conclu en rappelant que le processus de repourvue est au service de l’avenir et qu’il est essentiel de travailler main dans la main vers un même objectif.