L’Eglise protestante de Genève vous accompagne !

 

Vous y êtes ! Vous allez vous lancer dans ce projet fou : vous marier ! Nous sommes ravi-e-s pour vous, heureux-ses de votre démarche et touché-e-s de pouvoir vous soutenir dans cette merveilleuse aventure. Nos pasteur.es et diacres vous accompagnent spirituellement dans cette préparation, en vue de vivre un culte de bénédiction de mariage. Bénir c’est dire du bien de la part de Dieu, ainsi que soutenir dans son projet de vie.  C’est dans cet esprit de bienveillance et d’ouverture que nous cheminerons à vos côtés.

Comment trouver un-e célébran-t-e ?

Contactez le-la pasteur-e ou le-la diacre de votre quartier ou de votre région, quelques mois avant la date prévue. Regardez avec lui-elle ses disponibilités. Il est important de vous sentir à l’aise avec votre futur accompagnant-e de l’un des jours les plus important de votre vie. Si ce n’est pas le cas, poursuivez votre recherche.

Pratiquants ou pas ?

Vous pouvez être un couple très engagé dans l’Eglise, comme un couple très distancé. Un couple mixte culturellement, religieusement ou de convictions différentes. Futurs mariés et divorcés.

Vous êtes tous accueillis tels que vous êtes et vous devez pouvoir trouver un-e célébrant-e. L’essentiel n’est pas dans votre confession de foi mais dans la sincérité et le sens que vous mettrez dans votre démarche. Plusieurs rencontres avec le-la célébrant-e vous aideront à préparer ce moment.

La préparation

Avant la cérémonie, le-la pasteur-e ou le-la diacre vous rencontre à plusieurs reprises pour :

– faire connaissance avec vous, apprendre à vous connaître, comprendre votre projet de vie, entendre votre demande

– réfléchir ensemble sur votre relation, sur l’amour, sur l’engagement et sur la place de la spiritualité et/ou de Dieu dans vos vies.

– préparer la cérémonie elle-même. Plus le couple s’engage dans cette étape, plus la cérémonie leur ressemblera (choix de l’entrée, des textes bibliques, de la musique, des lecteurs, etc.)

Dans certains cas, les rencontres peuvent être complétées par des échanges avec d’autres couples, une journée de préparation.

La cérémonie

Le-la pasteur-e, les témoins et la communauté sont rassemblés le jour J pour vous bénir, vous soutenir et vous entourer. Les célébrants peuvent se déplacer (en accord avec les mariés) pour célébrer une bénédiction dans un temple, une église, un autre lieu ou même en extérieur (sous certaines conditions, comme la présence d’une Bible ouverte, la robe pastorale-diaconale et une bonne sono !).

« …Mon bien-aimé est descendu dans son jardin pour cueillir des lys. Moi. je suis à bon bien-aimé, mon bien-aimé est à moi. »

La Bible, Cantique des Cantiques

 

Et les mariages mixtes ?

Il est tout à fait possible de célébrer des mariages mixtes entre les différentes confessions chrétiennes (œcuméniques) et souvent également avec d’autres traditions religieuses. Il faut en discuter avec les célébrants de chaque tradition. Vous pouvez également vous adresser aux plateformes interreligieuses de votre région.

Combien coûte une célébration ?

Les rituels ne sont pas tarifés dans l’Eglise réformée car il s’agit d’un don. Notre mission est celle de vous accompagner spirituellement. Cela ne signifie pas pour autant que votre célébration ne coûte rien à l’institution. Celle-ci vous met à disposition un-e célébrant-e pour vous accompagner, dans des locaux aménagés et toute une administration se met à votre disposition. Entrez dans la dynamique du don. Si l’Eglise est présente aujourd’hui pour vous, c’est grâce aux dons précédents. En contribuant vous aussi par un don, vous permettrez à l’Eglise de poursuivre sa mission pour les suivants. Merci pour votre générosité.

A titre indicatif, les couples dépensent en moyenne en Suisse près de 30’000 francs pour un mariage! Si vous allouez 5% de cette somme à votre célébrant-e, vous participez déjà largement à son salaire! Toute somme supérieure nous aide à financer nos services pour des familles et des couples qui ont moins de moyens.

Merci d’avance!

 

Alors convaincus ? Prenez contact avec le ou la pasteur-e de votre paroisse. Pour trouver votre paroisse, c’est par ici !