L’émission « Faut pas croire » du 25 février 2018 s’est intéressée à l’éducation des enfants comme arme contre le sexisme.

Depuis l’affaire Weinstein et le mouvement #metoo, l’éducation à l’égalité apparaît comme la solution au sexisme. Les livres pour enfants cantonnent souvent les personnages dans des rôles très genrés et les classiques de la littérature, écrits généralement par des hommes, sont le reflet de leur époque. De la crèche au gymnase en passant par le catéchisme, faut-il réinventer les modèles éducatifs ? Censurer les œuvres sexistes ? Revisiter les textes bibliques ? Aline Bachofner reçoit Caroline Dayer, experte en prévention des violences et des discriminations, Florence Auvergne, animatrice pédagogique EPG et Marie-Hélène Miauton, chroniqueuse au Temps.