EPG Info Eté 2018

Pour la 3e année consécutive, l’institution renoue avec les chiffres noirs, au terme d’un vaste plan de redressement financier pluriannuel. Le résultat net s’élève à quelque 50’000 francs. Pour la première fois, l’EPG a obtenu le label RPC 21, couronnant 6 ans d’effort pour améliorer les outils comptables et la transparence financière.

Grâce à une gestion rigoureuse, l’Eglise est parvenue à diminuer les charges de 346’000 francs par rapport au budget. Comparé à l’exercice précédent, le résultat opérationnel est positif (577’936 francs) malgré une diminution de moitié. Sur le plan de la gestion, elle continue avec succès d’axer sa politique sur la mise en valeur et la pérennité des ressources (immobilier de rendement et titres). Mais l’équilibre opérationnel est doublement fragile : la valorisation des ressources immobilières et des titres est sujette à d’importantes restrictions et aux variations conjoncturelles.

L’apport de généreux dons dédiés et legs, par nature très aléatoires, au niveau des comptes extraordinaires, contribue à la poursuite de buts spécifiques, comme la relève pastorale, le soutien aux aumôneries, l’assainissement de la caisse de pension et la pérennité de l’institution. Toutefois, par rapport aux comptes de l’exercice précédent, on assiste à un recul des dons de 146’000 francs (-2.5%). L’Eglise est tout particulièrement inquiète de la diminution du nombre de donateurs pour la 2e année consécutive (-10% par an). Cette situation alerte les autorités qui réfléchissent aux mesures à prendre, tant en recherche de fonds qu’au niveau du déploiement de la mission, pour regagner la confiance des anciens donateurs.

Vous trouverez de plus amples informations sur les comptes 2017-2018 sur notre site internet, ainsi que dans le Mémorial qui sera disponible dans le courant de l’été et dans notre rapport annuel qui sortira fin août.