Statut de membre de l’Eglise protestante de Genève : un changement historique

Le Consistoire de septembre a voté, après un troisième débat, les modifications constitutionnelles des articles relatifs à l’appartenance à notre Eglise. Le principal changement, de taille, réside dans l’abrogation d’un alinéa qui stipulait qu’un membre de l’Eglise protestante de Genève ne pouvait avoir également manifesté son appartenance à une autre Eglise ou communauté religieuse à Genève.

Autrement dit : on peut désormais être à la fois membre d’une autre Eglise ou communauté religieuse et membre de l’Eglise protestante de Genève, pour autant que l’on adhère aux valeurs exprimées dans notre Déclaration de foi.

Cet élargissement de la notion de membre s’inscrit dans une volonté de notre Eglise de reconnaître la réalité genevoise où les origines et les parcours de vie sont toujours plus variés.

Autre modification majeure, en lien avec la question du membre : historiquement, on devenait presque automatiquement membre de l’Eglise protestante de Genève après avoir déclaré sa confession au contrôle de l’habitant. Ce sera de moins en moins le cas. Nous devons prendre la mesure d’une véritable révolution : notre registre sera de plus en plus nourri par les lieux de notre Eglise et de moins en moins par l’administration cantonale.

C’est pourquoi nous avons créé un dépliant permettant à chacune et chacun de manifester son intérêt pour l’Eglise protestante de Genève et de laisser ses coordonnées. Cela tombe bien : notre service informatique développe un outil de registre moderne qui permet aisément aux lieux d’intégrer les informations relatives aux personnes intéressées.

Nous vous invitons toutes et tous à jouer un jeu qui en vaut vraiment la chandelle : il s’agit de permettre à notre Eglise de rester en contact avec les personnes désireuses de conserver ce lien.

Priorités de la Mission : voici les actions communes

Le Consistoire a donné son assentiment à quatre propositions transversales qui permettront de mettre en œuvre, pour l’ensemble de l’Eglise protestante de Genève, les axes prioritaires définis pour la Mission (présentés lors du Consistoire de juin dernier). L’objectif est triple : susciter à l’interne une dynamique féconde ; mieux se faire connaître à l’extérieur en changeant certains regards sur l’Eglise et mettre en œuvre de manière commune et cohérente notre vision d’Eglise.

Les propositions suivantes ont obtenu l’assentiment des consistoriaux :

Prière : élaboration d’un guide des lieux et temps de prières ; une Semaine de prière.

Témoignage : le Bar du Paradis ; une thèse par mois.

Communauté : 1’000 rencontres par an ; L’Eglise vous invite.

Famille et jeunesse : fête des anciens catéchumènes ; accueil des catéchumènes et Journée de la famille.

Une représentation par Région

Le Consistoire a pris des décisions de principe dans le but d’actualiser la représentativité du Consistoire afin d’englober les lieux de mission de notre Eglise, tant traditionnels que plus récemment apparus. Il s’agit également pour l’Eglise de s’adapter aux regroupements qui vont se structurer prochainement.

Les décisions de principe suivantes vont servir de référence pour les propositions de modifications constitutionnelles et réglementaires qui seront soumises à l’Assemblée lors du Consistoire de novembre :

  • Chaque Région est représentée au Consistoire par quatre délégués élus selon la modalité propre à chaque Région. Il s’agit de permettre une meilleure représentation des différents lieux d’Eglise dans leur diversité et d’offrir plus de souplesse aux Régions pour constituer leur délégation. Les Régions pourront continuer à envoyer au Consistoire des délégués de chaque paroisse pour constituer la délégation régionale. Celles qui souhaitent une plus grande souplesse pour constituer leur délégation pourraient être représentées par une délégation régionale, où l’on pourra avoir plusieurs membres d’une même paroisse.
  • L’Espace Fusterie, l’Espace Saint-Gervais, le Lab, l’Office protestant des consultations conjugales et familiales (OPCCF) et le personnel administratif et technique de l’Eglise protestante de Genève bénéficient chacun d’un délégué au Consistoire.
  • Le Pôle santé et la Plateforme solidarité sont représentés, quant à eux, chacun par deux délégués.
  • Le Consistoire accorde un statut d’observateur aux ministères pionniers sous mandat ecclésial validé.

Les critères de répartition des ressources ministérielles

La répartition des ressources ministérielles dans les différentes Régions se fera désormais selon 15 critères, répartis en deux groupes distincts. A  savoir les critères inducteurs de charge (1 à 8) et ceux plus particulièrement destinés à soutenir les Missions en cours (9 à 15). Ces critères seront à la base du calcul de la dotation en ministres dans les Régions :

  1. Nombre de foyers protestants
  2. Nombre d’enfants mineurs
  3. Nombre d’habitants de la Région
  4. Nombre de lits d’EMS (sauf Service)
  5. Nombre de cultes célébrés dans la Région
  6. Nombre de foyers donateurs Eglise protestante de Genève et donateurs locaux
  7. Superficie de la Région
  8. Nombre de logements nouveaux ou en projet
  9. Mariages
  10. Services funèbres
  11. Nombre de séances caté et post-caté
  12. Baptêmes et présentations
  13. Confirmations
  14. Nombre de mineurs inscrits aux activités enfance et jeunesse
  15. Contribution solidaire des Régions, 1er+2e+3e piliers