EPG Info – Mai 2018
(Consistoire des 15 et 16 mars 2018)

A la suite de l’évaluation des services « Solidarité et Société » et « Accompagnement », il est apparu que leur structure était trop lourde et que leur mission manquait de cohérence.

Le Consistoire se prononcera dans une prochaine session sur les propositions de simplification, qui ont été présentées en mars 2018.

Pôle Santé

Ce pôle aura pour mission de s’occuper de l’accompagnement spirituel à l’hôpital, en cliniques et dans les EMS.

Le groupe de travail a réfléchi à ce que sera une aumônerie demain. D’ici 20 ans en effet, la population sera plus âgée, les soins à domicile et les structures intermédiaires, entre le domicile et l’EMS, augmenteront et les personnes sans confession, ou éloignées des Eglises, seront majoritaires.

Dans ce contexte, avoir à disposition une structure souple et des visiteurs en suffisance et bien formés est impératif. EMS : L’organisation proposée stipule que si les cultes dans les EMS restent assurés par les régions, les visites en revanche soient assurées en collaboration avec le Pôle santé. Pour honorer ce partenariat, le Pôle santé souhaite disposer de 7 aumôniers auxiliaires, un pour chaque région, afin de coordonner des équipes de bénévoles.

Cliniques privées et Imad (Aide et soins à domicile du canton de Genève) : à nouveau, l’idée est d’engager deux aumôniers auxiliaires pour une présence, avec des bénévoles, dans les cliniques privées et collaborer avec l’Imad.

Le pôle santé se chargera de former les bénévoles et les aumôniers auxiliaires, de les superviser et de les accompagner.

Plateforme Solidarité

La plateforme Solidarité aura pour mission de témoigner de l’amour de Jésus-Christ dans sa dimension solidaire et sociale. Il regroupera Terre Nouvelle (œuvres de bienfaisance), Agora (aumônerie œcuménique auprès des requérants d’asile), Evangile et Travail, l’aumônerie de la prison, le ministère en lien avec le mouvement TEAG qui rassemble à Genève des  églises chrétiennes d’autres cultures et nationalités et le GI-Spi (groupement d’intervention en cas de catastrophe).

Le Pôle solidarité sera constitué d’une plateforme qui rassemblera les pasteur-e-s et diacres et les présidents de ces différents ministères.